Surmenage au travail : comment s’en sortir

surmenage au travail

Aujourd’hui, il n’est pas rare d’avoir l’impression de travailler constamment. J’entends souvent l’expression “J’ai pas le temps”, “Je suis débordé”, “Je suis au bord du burn-out”.

Est-ce juste un ressenti, un effet résonnant dans notre société, ou bien le seul moyen pour avancer et réussir sa carrière ? Mais qu’est-ce que le surmenage ?

Le surmenage est défini par un excès de travail ou de responsabilité, comme des heures au boulot qui vont au-delà de ce qui est normal ou sain. On se sent oppressé, jamais tranquille. Dès qu’on reçoit une demande, c’est une dose de stress supplémentaire. Cela peut entraîner un certain nombre de problèmes, à la fois physiques et mentaux. Cela peut aussi conduire à la dépression et à l’anxiété. Si vous avez l’impression d’être tout le temps dans une ambiance stressante, il est important que vous compreniez le problème afin de pouvoir le résoudre. Vous êtes légitime de souhaiter une vie plus équilibrée.

Nous connaissons tous ce sentiment : être débordé au travail, accaparé de toute part pour gérer différents types de tâches et de demandes.

Mais si vous faites des heures sans les compter, sautez le déjeuner et bossez les week-ends sans jamais en voir le bout… Là aucun doute, vous souffrez de surmenage.

Les effets du surmenage

Des études montrent que le surmenage peut augmenter le risque de maladie cardiaque et d’accident vasculaire cérébral de 20 à 40 %. L’excès de travail entraîne un affaiblissement du système immunitaire, voire des problèmes de santé mentale comme la dépression et l’anxiété.

Selon l’Agence Européenne pour la Santé et la Sécurité au Travail, “environ 50 % des travailleurs européens estiment que le stress est courant sur leur lieu de travail et intervient dans près de la moitié de l’ensemble des jours de travail perdus.”

Lorsque j’ai fait des recherches sur ce sujet, différents points m’ont interpellé que je souhaite mettre en lumière.

Définir le bon et mauvais stress

Sur du long terme, le mauvais stress est celui qui va avoir des conséquences néfastes sur notre mental et notre condition physique. 

À l’inverse, certaines personnes sont stimulées par une date limite très proche, ou un challenge professionnel intense.

Ce n’est pas du tout mon cas ! Mais je conçois très bien cette motivation de la dernière heure.

Les journées de travail perdues 

Cela n’est pas défini dans leur étude, mais je suppose qu’il s’agit de ce temps travaillé à vide : être présent sans être ni concentré ni efficace. Il y a aussi d’autres points qui font perdre du temps :

  • chercher quelque chose, comme un dossier qui n’est pas rangé
  • subir la gestion de ses mails
  • ne pas avoir de planning

Donc en lisant entre les lignes, 1 journée perdue sur 2 provient de ces causes organisationnelles, et l’autre provient du stress et du surmenage. 

Les conséquences du surmenage

Aux États-Unis, le surmenage est considéré comme un signe que vous êtes dévoué à votre travail et que vous travaillez dur, comme une preuve sociale. Mais ce que beaucoup de gens ne réalisent pas, c’est l’impact sur leur santé. Des études ont montré que les personnes qui travaillent plus de 40 heures par semaine sont plus susceptibles de souffrir de problèmes de santé, pouvant aller de l’anxiété et la dépression, aux maladies cardiaques et à l’obésité.

Alors pourquoi continuons-nous à le faire ? La réponse est simple. Beaucoup de gens travaillent parce qu’ils veulent « réussir « . Ils veulent bien faire et gagner de l’argent. Si tel est votre objectif, il est temps de prendre du recul et de réévaluer ce que vous faites.

Je vous invite à vous poser cette question qu’on retrouve dans le livre “Les 7 habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu’ils entreprennent” : 

“Qui, sur son lit de mort, regretterait de ne pas avoir passé plus de temps au bureau ou devant un écran?”

Stephen Covey

Comment savoir si vous travaillez trop ?

Si vous êtes constamment fatigué ou avez du mal à dormir, c’est probablement que votre emploi du temps est devenu incontrôlable. Si vous êtes stressé, c’est un signe que votre travail n’est pas ce que vous voudriez qu’il soit. Si vous lisez ces lignes, il est certain que le sujet vous touche et qu’il est temps d’agir.

J’ai trouvé ce test sur un site, 19 questions pour vous donner une indication sur votre état d’épuisement.

Je ne définirai pas l’excès de travail par un nombre d’heures à limiter pour retrouver un équilibre. Je doute que les problèmes puissent se régler parce que vous allez vous limiter à 30 heures par semaine. Se forcer à rentrer chez soi, mais se sentir stressé une fois à la maison parce qu’il y a encore une quantité de tâches à terminer, ce n’est pas la solution. D’ailleurs, certaines personnes se sentent tout à fait épanouies avec un rythme de 80h par semaine et des activités personnelles qui ont de la valeur, et leur apporte du plaisir.

Il y a un vrai travail de remise en question de vos objectifs, de vos priorités, de gestion du temps et de vos limites.

 

Comment soigner le surmenage ?

Commencer par ne pas se sentir coupable de ne pas pouvoir tout réaliser. Il est humain de ne pas pouvoir tout faire à la fois. Acceptez vos limites et demandez de l’aide. 

Pour trouver un équilibre au sein de sa vie professionnelle et par rapport à sa vie privée, je vous invite à commencer par vous recentrer sur ce qui compte vraiment. Ensuite, pour mettre en œuvre un vrai changement, l’organisation sera une alliée de taille ! Voici mes conseils : 

  • faire le point sur tous vos projets en cours
  • trier et poser des priorités
  • poser des limites sous la forme d’objectifs
  • détailler un projet type et évaluer le temps de réalisation
  • réguler votre charge de travail grâce à la planification
  • changer sa façon de parler et ne plus dire “j’ai pas le temps”, c’est une forme d’ancrage positif
  • se reconnecter à ce qu’il y a de plus essentiel pour vous, quel est le cœur de votre mission professionnelle ?
  • respecter ses besoins vitaux : bien dormir, bien respirer, manger et boire de façon saine, bouger son corps et nourrir son esprit

J’aurais pu ajouter le fait de sous-traiter ou déléguer. C’est juste une option car déléguer engendre tout de même de former, encadrer et vérifier la réalisation des tâches. À analyser selon votre activité, comme la sous-traitance ! Cela demande de prévoir un budget et de confier certaines tâches plutôt que d’autres.


Il peut être difficile de trouver un équilibre entre votre carrière et votre vie personnelle. 

Si pour beaucoup de gens le surmenage fait partie du quotidien, cet état ne doit pas être une norme. Il est naturel d’avoir ses propres repères pour définir sa réussite et vivre de façon sereine.

Bien qu’il puisse sembler qu’il n’y ait aucun moyen d’y échapper, il y a certaines choses que vous pouvez faire pour gérer votre charge de travail et éviter l’épuisement professionnel. Cela ne tient qu’à vous !

FAQ

Que faire de suite pour guérir du surmenage ?

Commencer par respirer profondément, là, dès maintenant.
Respecter ses besoins vitaux est le point de départ. Puis revoir ses priorités, les définir selon son propre cadre de vie. Et enfin, poser des limites, des objectifs clairs et définis pour aller à l’essentiel.

Est-ce normal de ne jamais avoir le temps ?

Non bien sûr, d’où l’importance de planifier son temps de travail en respectant des plages horaires décentes et logiques.
Il est bien trop commun d’entendre “j’ai pas le temps”, pourtant c’est une affaire de choix.
Chaque minute qui passe nous appartient, à nous de décider ce qu’on en fait.

L’organisation peut-elle m’aider à être moins surmené ?

L’organisation professionnelle est une alliée majeure pour recadrer sa vie au travail. Travailler sur les 6 piliers essentiels est fondamental : la gestion de son temps, un espace de stockage maîtrisé, des bureaux rangés, une boîte mail correctement gérée, un planning contrôlé et les bons outils de gestion de projet et de liste. Tout cela va considérablement baisser votre niveau de stress.

Magali
Magali
Un brin d'organisation et un soupçon de passion, l'ensemble remué au shaker, pour une vie épanouie.

Une remarque à partager ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

les derniers articles

La formation à suivre pour apprendre à s'organiser et ne plus être dans le rush tout le temps.

organisée

L'organisation idéale

Pour les femmes actives et passionnées, en quête d'équilibre entre leur réussite professionnelle et leur bien-être.