La différence entre newsletter et emailing

Magali
Magali
Formatrice et consultante en communication digitale, j'apprends aux professionnels à communiquer sur leur marque grâce à Internet, avec une approche holistique.
différence entre newsletter et emailing

Nous utilisons le mot “mailing” assez communément, et pour les néophytes en communication digitale, il est normal d’être dans la confusion lorsque vous cherchez à comprendre la différence entre newsletter et emailing.

Cela peut se résumer comme ceci : 

  • l’emailing a pour but de vendre à travers de la prospection et de la commercialisation
  • la newsletter a pour objectif de fidéliser et d’entretenir une relation avec l’abonné.

Allons au-delà de cette explication synthétique, pour découvrir la définition de ces termes, et comprendre comment intégrer ces techniques marketing dans une stratégie de communication holistique

C’est un point essentiel qui fait partie intégrante de ma formation sur les bases en communication digitale.

Définition d’un emailing

Vendre, c’est l’objectif de cette pratique dont vous avez probablement été la cible un jour. Parfois intrusif, parfois bien accueilli si le destinataire a été correctement ciblé, l’emailing rentre souvent dans un parcours de mail étudié à l’avance.

Ce sont des campagnes qui suivent une phase de prospection puis de commercialisation, dont la fréquence est très ponctuelle et qui sont incluses dans des stratégies anticipées.

Quels que soient votre domaine d’activité et votre niveau de maîtrise en marketing digital, je vous recommande vivement de toujours cibler vos destinataires et de prévoir différents parcours en conséquence.

Par ailleurs, que vous fassiez du B2B ou du B2C vous êtes soumis à une législation sur la prospection commerciale, clairement établie par la CNIL.

Définition d’une newsletter

Si vous avez entendu parler de lettre d’actualité ou infolettre, il s’agit de synonymes au terme newsletter.

Son approche tient de l’inbound marketing, c’est-à-dire que le prospect se dirige vers une marque, à l’inverse de l’outbound marketing où c’est la marque qui vient interrompre le champs visuel du client potentiel.

Une différence majeure est la notion de permission explicite et actionnée par un choix volontaire de la part de l’abonné.

Là aussi il y a des obligations légales à respecter, comme la possibilité de se désinscrire facilement sur chaque newsletter.

L’objectif de cette approche est d’entretenir une relation, afin d’établir des liens, et gagner ou garder la confiance de la personne. S’il s’agit d’un client, on parlera aussi de fidélisation.

La fréquence est à adapter selon votre stratégie : quotidien, hebdomadaire, mensuel ou trimestriel.

Évitez les envois excessifs car si vous n’êtes pas lu, cette technique de communication sera totalement inefficace.

Quelle stratégie adopter ?

Choisir l’une ou l’autre technique dépend d’une stratégie à prévoir dans un ensemble, avec des outils maîtrisés et en ayant connaissance de vos cibles en amont. D’où l’intérêt de comprendre les bases en communication digitale 😉

Les basiques du web avec Magali

L’une n’exclut pas l’autre et vous pouvez combiner les deux. Proposez par exemple une newsletter mensuelle et prévoyez 2 campagnes d’emailing par an.

Je m’adresse ici aux débutants. Je vous conseille d’instaurer d’abord un rythme mensuel, voire trimestriel, si vous avez un planning déjà chargé.

Ainsi, vous allez progressivement ajouter cette nouvelle pratique à votre routine digitale. Il va falloir du temps pour la découverte de l’outil technique, pour le tri de vos contacts, et pour la rédaction. C’est normal.

Pour ce qui touche à l’emailing, même si vous êtes quelqu’un d’autodidacte, je vous recommande de demander de l’aide en marketing digitale : prestation, coaching ou formation.

Si vous avez des questions, je serai ravie d’y répondre en commentaire, en bas de l’article 😊

Quel outil utiliser

Au regard de la législation à respecter, nous sommes obligés de permettre une désinscription simple et aisée.

Peut-être avez-vous remarqué au bas d’un email la mention “Pour vous désinscrire, cliquez ici”. C’est de cela qu’il s’agit.

Il n’est alors pas possible d’utiliser votre boîte de gestion de mail comme Gmail ou Outlook, car cette automatisation n’existe pas.

Sachez qu’il y a de très nombreuses solutions en ligne. Cet article n’a pas pour objet de les lister, mais je peux vous conseiller 3 offres différentes : 

Une solution française et en partie gratuite ! Idéale pour débuter avec une petite liste de contacts. 

Je travaille avec un autre outil, mais j’ai tellement entendu celui-ci être recommandé que je me permets d’en parler. Dites-moi en commentaire ce que vous en pensez si vous faites partie de leurs utilisateurs.

L’engagement financier avec cette société française est certes conséquent , mais leur offre est très complète. Ils vont bien au-delà de mettre simplement à disposition un outil de gestion de mails.


La newsletter comme l’emailing sont des leviers marketing qui doivent faire partie intégrante d’une stratégie de communication (ou stratégie marketing, c’est équivalent).

Cela se prévoit et s’élabore idéalement en équipe ou avec l’aide d’un professionnel et j’inclus la formation bien entendu !

Si vous souhaitez mettre en œuvre rapidement un de ces leviers, je vous conseille de commencer par la newsletter.

Voici un exemple de plan d’action :

  • Choisissez un outil et prenez-le en main
  • Prévoyez une fréquence d’envoi régulière et cohérente avec votre emploi du temps
  • Ajoutez cela à votre calendrier éditorial afin d’avoir une vue d’ensemble sur les contenus que vous allez partager
  • Mettez-vous à la place de votre cible, quels sujets pourraient l’intéresser ?
  • Tester vos premiers essais sur une petite liste de contacts
  • Analyser vos résultats et ajuster votre travail progressivement

Si vous vous lancez, soyez tolérant avec vous-mêmes. L’emailing comme la newsletter demandent plusieurs types de compétences. 

Or, les marques sont expertes dans un domaine de prédilection choisie, qui est rarement en lien avec la communication digitale. Prenez le temps d’apprendre pour comprendre et pensez à déléguer !


Quelle est la différence entre newsletter et emailing ?

Leur objectif : l’emailing a pour finalité la vente dans une stratégie commerciale. Alors que la newsletter permet avant tout d’entretenir une relation avec une personne, qui s’est volontairement abonnée. Bien sûr, cela n’exclut pas l’insertion d’offres promotionnelles par moment ! 

Comment choisir entre newsletter et emailing ?

Les 2 étant complémentaires, c’est lors de l’élaboration d’une stratégie marketing que vous allez faire des choix. Rappelez-vous : 

  • l’emailing est ponctuel et rentre dans une campagne marketing
  • la newsletter est régulière, relativement fréquente et fidélise
Magali
Magali
Formatrice et consultante en communication digitale, j'apprends aux professionnels à communiquer sur leur marque grâce à Internet, avec une approche holistique.

Une remarque à partager ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers articles

Par où commencer pour que votre marque soit vue sur Internet ?

Il y a tant de possibilités qu’il est facile de s’y perdre, surtout lorsque la communication digitale n’est pas son métier. Vous avez 15 min ?

Je vous offre un cours express, dans lequel je vous apprends la base et j’explique quels sont les 4 objectifs marketing à connaître.

J’ai inclus des exercices pour vous aider à vous lancer.