Comment choisir parmi les différents réseaux sociaux

différencier les réseaux sociaux

Comment choisir parmi les très nombreux et très différents réseaux sociaux aujourd’hui ?

Les outils et les usages liés à Internet évoluent très vite et régulièrement, les mastodontes du web font l’actualité.

Nous allons faire un tour d’horizon global de ce qui est le plus populaire, au moment où j’écris ces lignes bien entendu.

Puis je vous inviterai à distinguer l’usage personnel du professionnel pour commencer à faire votre choix.

C’est une approche tirée de ma propre interprétation que je partage aujourd’hui, ne vous attendez pas à un article institutionnel !

Réseau, plateforme, medias sociaux… Définition

Tout d’abord, il nous faut un contenu dont le choix du format est variable : 

  • une phrase textuelle
  • de l’audio
  • une image
  • une vidéo…

Le choix est vaste et les utilisateurs ont un champ des possibles fabuleux pour s’exprimer.

C’est justement le deuxième point majeur : à l’initiative de ce contenu, on trouve une personne, un créateur de contenu, qui va partager cela sur un outil en ligne, une application.

Entendez “créateur” au sens large, il s’agit d’une personne comme d’une marque ou d’un influenceur. Vous écrivez un post sur Facebook, vous avez bel et bien créé un contenu, tout simplement.

Dans tout échange lié à la communication, s’il y a un émetteur (notre créateur de contenu), il y a aussi un récepteur, une personne qui va “consommer” ce qui a été partagé :

  • fan
  • follower
  • abonné

Les termes évoluent dans le temps et chaque plateforme sociale utilise son propre vocabulaire. Ce qui m’amène à élargir la définition de ces différents réseaux sociaux.

Un terme à prendre au sens large

Lorsqu’on entend “réseau social”, on pense Facebook, Instagram, Twitter, Discord… Qu’en est-il si l’on évoque YouTube ou Pinterest ?

Rappelons que YouTube était à ses commencements un site sur lequel on pouvait visionner des vidéos. Désormais, il a muté et s’est transformé en hybride entre la plateforme vidéo sociale et le moteur de recherche. 

On y trouve de véritables communautés d’abonnés qui peuvent s’exprimer avec des mentions ou des commentaires.

Donc je prends le parti d’élargir notre sujet avec l’expression “plateforme sociale”, sur laquelle sont partagés des médias. Je n’invente rien, c’est un terme communément employé, et il me convient bien.

Je vous parlais de Pinterest, c’est un autre exemple. Nous verrons plus loin comment le catégoriser.

Ce dernier nous permet d’interagir avec des mentions, des commentaires ou montrer son intérêt en s’abonnant ou en enregistrant d’autres contenus.

Donc la notion essentielle à retenir est celle de l’interaction

Il n’y a pas seulement une création de contenu sur un outil d’Internet, il y a un échange entre la personne qui met en ligne sa publication et un e-spectateur.

Tiens, ce terme n’est pas du tout employé, je viens de le sortir de ma tête, et je trouve qu’il a toute sa place dans notre article ! Qu’en dites-vous ?

Quelques chiffres

Le blog du modérateur partage chaque année des chiffres issus d’études réalisées par Hootsuite et We are social.

Voyons quelques chiffres fous : 

  • plus de 7 milliards d’êtres humains
  • plus de 5 milliards de mobinautes (utilisateurs Internet sur mobile)
  • près de 99% connectés aux réseaux sociaux

chiffres réseaux sociaux

Donc près de 5 milliards d’individus sur Terre sont connectés à un réseau social. Juste fou.

Si votre marque n’y est pas présente, ou mal positionnée, il est temps d’apprendre à créer une stratégie vous ne croyez pas ?

Les types de médias sociaux

Ici, je vous propose de catégoriser les différents réseaux sociaux plutôt que de les lister. Sur le site de Drujokweb vous trouverez une longue liste de ce qui existe (tout du moins à la dernière mise à jour de l’article).

Nous allons parler de médias sociaux, afin d’intégrer tous les formats de contenus partagés sur des plateformes parfois un peu hybrides de la communication digitale.

Les réseaux sociaux généralistes

Ces réseaux généralistes ont tous des particularités qui leur permettent de se distinguer. Les internautes selon leurs intérêts et leurs attentes ont un très très large choix.

Reprenons les plus connus : 

  • Facebook évidemment, dont la firme vient de changer pour le nom “Meta” afin de distinguer les différentes plateformes de l’ambition de cette entreprise.

Un réseau vieillissant paraît-il… Mais alors d’où viennent le milliard d’utilisateurs actifs quotidiens ? Certainement des « groupes » ou de la gestion d’évènements, dont les fonctionnalités ne se retrouve pas chez son voisin : Instagram. Bien vu Meta !

  • Instagram est en effet dédié à l’image. Pas de photo = pas de publication ! Je le trouve plus épuré grâce au partage très limité et les créatifs pourront s’en donner à coeur joie grâce aux outils intégrés pour les tous les formats : photo (ou vidéo) native, reel, story.
  • Twitter est connu pour être la plateforme de partage d’actualités. Le nombre de caractères est limité et l’ajout d’images est facultatif. Un accès payant est en cours d’essai, ce qui est une première sur un réseau social.
  • Twitch est la plateforme des gamers, je ne l’ai pas testé puisque je me suffis aux jeux d’Arcade sur ma tablette !
  • Snapchat est résolument le rendez-vous des plus jeunes, avec ses filtres et la particularité de proposer des contenus éphémères.
  • Tiktok c’est LE réseau des surprises. Un seul format : des vidéos de 10 s à 3 min. Pas d’abonnements pour voir du contenu. L’algorithme est bluffant et s’est à ce point distingué que le milliard d’utilisateurs a été atteint en quelques mois. On n’y trouve pas seulement des playbacks, mais aussi de nombreuses marques ou personnalités qui se prêtent au jeu. Vous souvenez-vous de Jamie de l’émission “C’est pas sorcier” ? Il a son compte appelé “Les épicurieux” sur lequel il partage des infos aussi pertinentes que dans l’émission TV.

Les réseaux professionnels

Normalement, c’est LinkedIn qui vous vient tout de suite à l’esprit. On peut aussi penser à Viadeo, mais LinkedIn se démarque en étant devenu une référence dans la sphère professionnelle.

Libre à chacun d’y déployer une stratégie de contenus !

Cependant, on s’attend à trouver tous les acteurs pros sur ce réseau. Comme un annuaire dans lequel on a accès au cursus d’une personne ou aux actualités d’une entreprise.

Ne voyez pas cet outil juste comme un CV en ligne, mais comme une carte de visite, une vitrine de votre activité.

On y trouve tous les domaines d’ailleurs, même des métiers dédiés au bien-être !

Les moteurs de recherche, les hybrides

Nous pouvons aujourd’hui considérer YouTube comme un moteur de recherche puisque c’est devenu un réflexe pour nombre d’entre nous : on cherche une aide = on cherche un tuto sur YouTube.

Ce n’est qu’un exemple, car on y trouve tellement de types de contenus différents ! 

Les créateurs peuvent d’ailleurs gérer et animer des communautés grâce au principe des abonnements, des mentions et des commentaires.

Avec l’ajout de liens sur les vidéos, on peut y construire une réelle stratégie marketing.

Pour définir Pinterest en quelques mots, cette plateforme sociale est un moteur de recherche par l’image.

Les résultats (images ou courtes vidéos) peuvent être sauvegardés grâce à des épingles. Ces épingles s’organisent autour de tableaux qui peuvent être partagés à une audience, qui peut laisser un commentaire ou s’abonner au compte en question.

Les social audios

Certaines applications ont décidé de prendre un revers et de proposer de partager uniquement du son

Parlons de Clubhouse qui s’est distingué en 2020 sur deux points :

  • ajouter des abonnés uniquement par invitation
  • partager uniquement de l’audio

Son exclusivité a beaucoup fait parler et prouve que les internautes aiment échanger différemment que par texte ou par image.

Discord est un réseau social qui vous laisse le choix de partager des audios ou d’écrire. 

L’ajout se fait également par lien d’invitation, mais est bien moins restrictif et on retrouve le principe des groupes de discussion.

Il existe aussi les réseaux dédiés 100% à la musique comme Spotify, MySpace et bien plus encore !

Nous pourrions trouver d’autres catégories comme les échanges d’avis, ceux dédiés aux photographes ou aux designers… Mais nous venons de faire un tour d’horizon qui me semble suffisant pour l’instant.

Quel est le meilleur réseau social ?

Si les chiffres présentent Facebook dans le top 3 des réseaux les plus utilisés en France, je ne me permettrai pas d’avancer que c’est le meilleur.

D’ailleurs dans mon usage au quotidien, ce n’est pas mon préféré du tout. Très honnêtement, j’y suis encore connectée parce que j’utilise les groupes privés pour échanger avec ma famille ou avec d’autres professionnels.

D’un point de vue pro, je suis obligée d’y avoir une page entreprise pour y développer une stratégie marketing et faire de la publicité, même si par moment je ne cible qu’Instagram.

Ce qui facilite la transition suivante, pour distinguer quel peut être le  meilleur réseau social pour vous.

Pour répondre à cela, distinguons l’usage personnel de l’usage professionnel.

Usage personnel

Il y a un tel choix de réseaux à l’heure actuelle, que le piège est de se retrouver scotché à son écran pendant des heures…

Même si on ne se concentre que sur un réseau, nous sommes de toute façon tentés de regarder un post, puis un autre, et une demi-heure (ou plus) vient de s’envoler ! Vous connaissez cette sensation ?

Parfois, je m’effraie toute seule de voir mon doigt avoir le réflexe de scroller une page, presque « à vide », mais finalement qu’est-ce que j’ai retenu ?

Franchement ? Parfois oui, on se marre bien ou on trouve des contenus qui peuvent interpeller et nous faire réfléchir différemment. Parfois, c’est juste… Du temps perdu… Et cela n’engage que moi.

Le documentaire Netflix “Derrière nos écrans de fumée”, développe très bien le sujet en nous expliquant que finalement, tous ces outils sont conçus pour nous garder connectés…

Alors j’aimerais vous suggérer ceci pour vous aider à prendre du recul si vous le souhaitez : 

  1. Ne choisissez que des “canaux” qui vous plaisent

Les groupes de discussion : pensez à vous désabonner des groupes qui ne vous apportent rien.

Puis je pense aux réseaux auxquels on est tenté de s’abonner parce que d’autres l’ont fait. Pourquoi faire comme les autres ?

2. Coupez vos notifications

Je ne comprends pas l’intérêt qu’ont certaines personnes à voir défiler les notifications sur l’écran verrouillé de leur mobile…

À chaque réseau social que je teste ou découvre, je COUPE toutes les notifications que ce soit sur l’écran verrouillé ou les pastilles d’icône.

C’est moi qui décide à quel moment je vais me connecter pour aller vérifier mes messages ou interagir avec des publications.

Je ressens alors un sentiment de légèreté : essayez, détente garantie !

3. Limitez-vous

En tant qu’être humain, et être humain qui kiffe la vraie vie, une fois vos notifications coupées, je vous invite à vous autolimiter sur vos temps de connexion. 

Le temps passé défile à une vitesse folle lorsqu’on passe d’une vidéo Tiktok à une autre…

Choisissez aussi vos moments de connexion : 

  • au moins 15 min après le réveil
  • en dehors des repas
  • dans les transports en commun
  • etc…

4. Trouvez des occupations dans la vraie vie qui vous fassent kiffer

Apprendre à se déconnecter ok, mais pour faire quoi de mieux ?

Il me semble bien légitime de vouloir poser son cerveau après une journée de boulot et se détendre.

Mais avez-vous des activités annexes ? Sport, hobby… Passez-vous réellement du temps avec votre famille, vos amis ?

Usage professionnel

Ma partie préférée ! Puisqu’organiser et gérer la communication digitale d’une entreprise, c’est ce que j’apprends à faire aux professionnels !

De façon synthétique et pertinente à la fois, pour choisir parmi les différents réseaux sociaux, il y a deux facteurs à prendre en compte : 

  • Où est connectée votre cible ?
  • Quel est le réseau sur lequel vous êtes à l’aise ?

Faites un point rapide et il devrait y avoir au moins une correspondance. Dès lors, vous avez déjà un premier canal de communication à exploiter !

Conclusion différents réseaux sociaux

J’adore pouvoir échanger avec quelqu’un qui se trouve de l’autre côté de la planète, de façon transparente ou anonyme…

Déployer une stratégie d’inbound marketing à moindre frais est très pratique lorsque les budgets com sont limités.

Tous ces outils sont incroyables et le terme social peut réellement prendre un sens profond, dans la mesure où certaines limites sont respectées. 

En tant qu’être humain, je ne peux pas tout tester et je ne le souhaite pas non plus honnêtement.

C’est à vous d’arriver à choisir selon :

  • vos priorités personnelles
  • vos besoins professionnels

Quelles sont les catégories de réseaux sociaux ?

D’une façon très arbitraire, il y a 4 catégories principales : 

  • les réseaux sociaux généralistes
  • les réseaux sociaux professionnels
  • les hybrides type moteurs de recherche
  • les social audios

Cette liste n’est pas exhaustive et va probablement évoluer au cours des prochains mois !

Comment choisir un réseau social ?

Commencez par distinguer l’usage personnel du professionnel.

Dans le cadre de votre vie privée, je vous invite à vous limiter afin de ne pas vous laisser submerger par des quantités de notifications rarement pertinentes.

Concernant vos besoins pro, connectez-vous là où se trouve votre clientèle cible. Il est probable qu’elle utilise différents canaux de communication. Choisissez-en au moins qui corresponde à un réseau que vous appréciez.

Magali
Magali
Spécialiste de la com digitale et ingénieure pédagogique, confiance et rigueur sont mes maîtres-mots. 👩🏻‍💻 À cela on ajoute la photographie nature et la plongée à mes hobbies, un équilibre vital 😊

Une remarque à partager ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.